spot encastrable salle de bain
DECO

Comment changer ampoule spot encastrable salle de bain ?

Il y a 3 spots encastrables dans la salle de bain de la coloc. Le premier ne marchait pas lorsqu’on a aménagé, mais la luminosité nous semblait largement suffisante. Malheureusement, depuis quelques jours, un deuxième spot a lâché… Il est donc temps de remplacer les ampoules grillées par des nouvelles.

Comment changer une ampoule de spot encastrable dans la salle de bain ? C’est la question que se posent tous ceux qui ne bricolent pas et qui ont un spot qui lâche. Je vous explique donc comment procéder et je vous donne quelques conseils.

Le choix de l’ampoule

La première chose à faire, c’est d’acheter les ampoules adaptées à la salle de bain. On a d’ailleurs hésité à changer directement les spots, pour passer sur du spot encastrable led. Finalement, on n’en avait pas vraiment l’utilité. Les spots LED sont un très bon choix lorsqu’on a une faible profondeur d’encastrement.

Chez nous, les spots sont déjà en place, ils nous conviennent, alors c’est sur l’ampoule qu’on s’est concentré. Il existe 3 types d’ampoules pour les spots :

  • Halogène : C’étaient des ampoules halogènes qu’on avait jusque-là. Elles chauffent et consomment beaucoup d’électricité. Il n’y a plus aucune bonne raison d’installer ce type d’ampoule.
  • Fluo-compactes : Elles consomment très peu d’énergie, mais elles ont besoin d’un temps de chauffe de quelques minutes. Du coup, pour une salle de bain, ce n’est pas vraiment un bon choix.
  • Les ampoules LED : Elles chauffent très peu, ne consomment presque pas et ont une durée de vie particulièrement longue. C’est clairement le meilleur choix possible, pour la salle de bain mais aussi pour les autres pièces de la maison.

Quelle puissance ?

spot encastrable salle de bain

 

La lumière émise par les spots s’exprime en Kelvin (K). On trouve en gros 3 possibilités, à savoir :

  • Entre 2700 et 3500 K : Blanc chaud. C’est un niveau de puissance assez faible, qui développe une lumière jaune, qui n’est pas agressive. C’est agréable, mais ça manque de luminosité, notamment pour se maquiller ou même simplement pour prendre une douche.
  • De 3700 K à 4500 K : Blanc chaud léger. La lumière est ici plus neutre, plus blanche et c’est à mon avis le meilleur choix possible pour une salle de bain.
  • Au-delà de 5000 K : La lumière est ici très blanche, même légèrement bleue. On parle alors de lumière froide. C’est celle qui se rapproche le plus de la lumière naturelle. Cela dit, pour se brosser les dents le soir, c’est agressif et peu propice au sommeil.

La mise en place

On va commencer par s’assurer que l’électricité de la pièce soit coupée, pour des raisons évidentes de sécurité. Selon la hauteur de plafond, vous aurez besoin d’une simple chaise ou d’une petite échelle pour atteindre le spot.

Tous les spots sont différents, certains se dévissent, d’autres possèdent un simple ergot à déclipser pour accéder à l’ampoule. Quoi qu’il en soit, c’est toujours très simple. Il faut tirer un peu sur le spot pour le faire descendre, mais vous n’avez généralement pas besoin de démonter le cerclage.

On tient ensuite le culot en caoutchouc du spot, puis on appuie sur l’ampoule en tournant vers la gauche. Le spot va sortir sans le moindre effort. Il suffit alors de placer la nouvelle ampoule, en appuyant et en tournant vers la droite, puis de remonter le spot dans son cerclage et de verrouiller avec l’ergot.

La manipulation est très simple, vous n’avez pas besoin d’un électricien pour changer un spot !

 

 

Vous pourriez également aimer...