punch needle debuter
DIY

Punch Needle : La nouvelle tendance en broderie

Une tendance venue de nos cousins anglais est en train de séduire de plus en plus d’amatrices de broderie en France. La punch needle, qu’on peut traduire par aiguille à perforer reste encore assez confidentielle dans l’hexagone, mais je suis sûre que très bientôt, les adeptes seront nombreuses à faire leurs premières créations.

Qu’est-ce que c’est exactement ? Quel matériel faut-il pour débuter ? Je vous dis tout ce qu’il faut savoir sur la punch needle et je vous présente quelques beaux exemples de broderie avec cette technique. Si vous préférez vous relaxer avec des origamis, c’est par ici !

La punch needle, c’est quoi ?

Il s’agit d’une technique de broderie en relief, qui s’effectue à l’aide d’un poinçon ou d’une aiguille à perforer. On va piquer sur l’envers d’une toile avec un fil de laine, ce qui permet que des points bouclettes soient formés à l’endroit.

C’est une technique qui existe depuis l’Egypte antique, qu’on a croisé aux Moyen-âge, qui est passé par la Russie et les États-Unis, et qui a été remise au goût du jour par Amy Oxford. Cette dernière a d’ailleurs créé en 1995, l’Oxford Punch Needle, qui est un outil permettant de broder en relief, plus rapidement avec une plus grande facilité.

Cette technique que certaines nomment « Pic-Pic » ou « Aiguille Magique », permet de réaliser de nombreux objets déco, mais également de retoucher et customiser des vêtements, de créer des ouvrages patchs ou même des bijoux fantaisie pour accompagner votre bracelet hipanema. Si on devait décrire rapidement cette technique, on pourrait parler d’un mélange entre la broderie et le tissage. Vous allez pouvoir dessiner avec de la laine, mais ajouter aussi des perles ou des morceaux de tissu que vous pensiez jeter.

Quel matériel pour bien débuter ?

La bonne aiguille

punch needle aiguille

J’en parle déjà un peu plus haut, une aiguille Oxford Punch Needle est forcément idéale. On peut s’en passer et utiliser des aiguilles à crochet classique, mais c’est bien moins pratique. Le prix est un peu élevé (entre 8 et 30 €), mais c’est un outil très simple à manipuler, garantie à vie par sa conceptrice.

On trouve plusieurs tailles d’aiguille punch needle. Il y a les « regular » pour le fil épais et « fine » pour le fil plus fin. Il y a également des numéros de 8 à 14, qui déterminent la longueur des boucles en relief qui sortiront de la toile.

J’ai personnellement débuté avec une aiguille « regular 10 », selon les conseils que j’ai pu trouver ici et là. Bien sûr, si on aime vraiment le punch needle, on pourra acheter des tailles d’aiguilles différentes, pour varier le relief et la taille des fils sur une même broderie.

La toile

Ici, vous avez un choix assez important. C’est une technique qu’on peut réaliser sur de nombreuses toiles. Amy Oxford, en plus des aiguilles, propose aussi des toiles, du nom de Monk’s Cloth. C’est sûrement l’une des meilleures solutions pour débuter. On va pouvoir l’utiliser plusieurs fois sans problème, elle est robuste et la trame se remet toujours très bien en place.

De la toile de lin naturelle, du tissu en laine ou même une simple toile de Jute feront parfaitement l’affaire également. Au fur et à mesure de votre progression, vous allez pouvoir utiliser des toiles différentes.

Le tambour ou le cadre

punch needle tambour toile

 

Ici, vous faites absolument ce que vous voulez. Il existe des petits tambours pas chers qui sont largement suffisant pour débuter et se faire la main. Vous serez libre ensuite de passer sur des cadres en bois pour réaliser des modèles plus grands.

La laine

Vous choisirez votre laine en fonction de l’aiguille, ou inversement. Avec chaque aiguille, vous trouvez des indications sur les laines à utiliser. Pour une aiguille regular 10 par exemple, c’est une laine pour aiguille à tricoter 6 à 8 que vous devrez prendre. La marque n’a pas d’importance, vous ferez votre choix en fonction de la douceur ou des couleurs que vous souhaitez intégrer à votre broderie.

Utilisation de la punch needle

Mon premier conseil est de prendre exemple sur les dizaines de vidéos que vous pouvez trouver sur Youtube. La plupart des vidéos sont en anglais, mais il n’est pas nécessaire de parler la langue pour identifier les mouvements.
Voici cela dit quelques informations et conseils pour faire votre première broderie punch needle.

Le dessin

Certaines dessinent directement avec la laine sur une toile vierge, je n’en suis personnellement pas là, et probablement que je n’en serai jamais capable. Je commence donc par tendre parfaitement ma toile sur un tambour ou un cadre adapté à la broderie. Il faut vraiment que la toile soit bien tendue pour que le fil entre aisément dans le tissu.

Je vais ensuite dessiner au feutre, le motif que je souhaite voir apparaître sur ma broderie. On commence par des formes simples, un soleil, une étoile, un cœur ou un simple triangle si vous voulez. Petit à petit, vous pourrez évidemment réaliser des dessins plus complexes.

Les premiers points

punch needle point

Une fois le dessin sur la toile, il va falloir le remplir de couleur avec notre laine. On passe alors le fil dans le chas de l’aiguille et à l’intérieur du manche de cette dernière. Assurez-vous que le fil glisse correctement, sans accro, dans le manche, et vous laisserez environ 2 cm de fil ressortir par le chat.

Vous allez pouvoir faire votre premier point. Vous avez deux possibilités, soit de travailler avec un point boucle, soit avec un point plat. Pour les boucles, le résultat est sur l’envers de la toile, et pour les points plats, il est sur l’endroit.

À chaque point, le fil glisse à l’intérieur du manche de l’aiguille, ce qui permet de travailler rapidement. Cela dit, il est préférable de le libérer préalablement de la pelote, au moins en partie, pour ne pas qu’il soit retenu, vous risque alors défaire ou d’abîmer le point précédent.

La taille des points varie en fonction de l’aiguille, mais aussi de votre projet. Avec chaque aiguille Oxford Punch Needle, un gabarit est fourni afin de réaliser les points parfaits, et avoir un tapis ou une broderie, correctement rempli.

Lorsqu’on débute, il est toujours conseillé de remplir d’abord autour des formes de notre dessin, puis de colorier l’intérieur par la suite. C’est la meilleure façon d’obtenir un résultat assez propre et soigné.

C’est terminé !

Une fois votre toile parfaitement remplie, ou à chaque changement de couleur, vous devez enfoncer l’aiguille et retourner le tambour pour accéder à l’envers. Il suffit alors de découper le fil au bout de l’aiguille et de retirer cette dernière.

Quand la broderie ou le tapis est terminé, vous pouvez le laisser tel quel, ou bien placer un tissu thermocollant, à l’avant ou l’arrière, selon le type de point que souhaitez mettre en valeur. Cela permet de fixer le tout, pour conserver votre réalisation pendant de nombreuses années.

Quelques exemples de ce qu’on peut faire

punch needle exemple

 

punch needle coussin

 

punch needle tabouret

 

punch needle vetement

 

 

 

Catégorie : DIY
Posts created 9

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut